Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Mardi 18 Decembre 2018  - Le Magazine de la Communication de Crise et Sensible
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

Article
accueil > Tous les articles > Article 0288
La rétro-prospective : concept novateur ou spéculation ?
 

La rétro-prospective : concept novateur ou spéculation ?

Par Thierry Fusalba

 

Télécharger - pdf - 8 pages, 1 Mo

 

« Si l'histoire ne se répète pas, les comportements humains se reproduisent » - Michel Godet, économiste

La gestion des crises modernes nécessite de considérer leur processus dans le cadre d’une approche globale et non strictement limitée à leur manifestation paroxystique. Dans cette optique, la prévention permet d’en limiter en partie l’occurrence. En effet, l’étude des archives, dans le cadre du retour d’expérience, favorise l’émergence de scénarios et, par le biais d’entrainements aussi réalistes que possible, l’organisation accroît sa résilience. Or, celle-ci est presque toujours tournée vers l’avenir, afin d’atteindre ses objectifs stratégiques malgré les changements d’environnement ; lorsqu’étude du passé il y a, celle-ci se concentre essentiellement sur les précédents qu’elle a connu, parfois ceux de la concurrence. Si l’on estime qu’une approche globale est nécessaire dans la prévention des crises actuelles, alors une étude globale du passé est impérative, afin d’en tirer des leçons utiles pour l’avenir. Ce domaine est malheureusement encore peu développé. Il ne s’agit pas d’une pure prospective, qui se limite à l’observation du moment et du domaine concernés. Il ne s’agit pas non plus d’une rétrospective, qui se contente de lister les événements terminés, sans en tirer d’enseignements stratégiques. Il s’agit de la rétro-prospective, nom barbare, qui fusionne les deux notions précédentes, ouvrant l’étude du passé sur un plan spatial et temporel, afin de couvrir tous les aspects que des crises futures peuvent prendre. C’est ce concept nouveau qui est présenté dans les pages suivantes, à partir de l’étude comparative de deux points dans l’Histoire des Hommes, au centre duquel se place l’environnement actuel.


Instaurée aux Etats-Unis à la fin des années 40 par la RAND Corporation , la prospective est une démarche intellectuelle visant à préparer demain, à partir de données recueillies aujourd’hui. Ces éléments quantifiables (faits, chiffres…) ou évolutifs (tendances lourdes, phénomènes d’émergence) permettent d’élaborer des scénarios possibles et probables, ou pas, afin d’informer les dirigeants et/ou de choisir la stratégie le plus favorable pour leur pays. Ce n’est pas de la divination, même si une grande part d’intuition est nécessaire, voire de chance. Si on utilise une métaphore, il s’agit, à partir d’une pelote d’indices ou de faits recueillis, de tisser les mailles du vêtement qui correspondra le mieux aux attentes et aux besoins de son futur propriétaire.
 

Les méthodes utilisées en prospective sont complexes, multiples et pour tout dire assez obscures. Pourquoi en serait-il autrement ? Un joueur de poker ne révèle jamais sa technique, de peur de la voir copiée ou contrée par ses adversaires. L’image est intéressante car il y a fort à parier que les théories du jeu, nées de l’imagination du mathématicien américano-hongrois John Von Neumann, ou celles des probabilités du soviétique Kolmogorov interviennent dans l’élaboration d’hypothèses. Mais pour autant que cet art puise ses ressources dans les sciences mathématiques, les sciences sociales ne doivent pas être négligées. En particulier l’Histoire qui non seulement fournit un formidable réservoir d’exemples mais semble également être articulée autour de cycles. Même si la cyclologie est une conception appartenant aux sociétés archaïques, il n’en demeure pas moins que le principal acteur de son environnement reste l’Homme lui-même et que les comportements de celui-ci se répètent, même si la perception qu’il a de sa fonction évolue. C’est le sens de la citation de Michel Godet. Et c’est en se basant sur ce principe qu’on peut essayer d’élaborer des hypothèses sur ce que sera 2025. Toute la difficulté de la rétro-prospective consiste à déterminer le point jusqu’où remonter pour commencer l’étude. Plusieurs solutions peuvent être proposées. La première consiste à dire : puisque le challenge est de dire comment sera le monde dans quinze ans, pourquoi ne pas reculer d’autant et étudier l’année 1990 ? Mais cette solutions reste très (trop) rigide même si son étude doit être envisagée, même sommairement. La seconde, préconisée ici, est de remonter jusqu’à l’année charnière qui, dans les trente à cinquante plus tôt, à générer des changements majeurs dont les conséquences sont encore perceptibles aujourd’hui, et le seront encore dans les vingt ans à venir. Bien sûr, il y a une part de subjectivité, voire de chance, dans ce choix. Mais la chance a toujours été une donnée essentielle dans la théorie des jeux citée plus haut et la subjectivité est la marque des décideurs, e ceux qui prennent en main le présent pour influer sur l’avenir.
L’année retenue ici est donc 1990 , année riche en marquants pour l’Histoire de l’Humanité. Elle représente cette année charnière dans l’Histoire qui façonne notre quotidien, notamment en ayant vu successivement s’effondrer officiellement l’URSS et naître l’Allemagne actuelle . L’Europe nouvelle est d’ailleurs en marche depuis et gageons qu’en 2025, les problématiques liées à son élargissement, notamment vers l’Est et le Sud, et à sa sécurité, avec la remise en question de l’espace Schengen et de la zone Euro, seront au cœur des débats. Pourquoi ? D’abord parce qu’il a fort à parier que la déstabilisation actuelle de l’ensemble du Machrek ne soit pas réglée. A ce sujet, 1990 marque l’invasion du Koweït par les blindés de Saddam Hussein, invasion qui débouchera sur la première guerre du Golfe, suivie d’une deuxième et surtout, d’une longue période d’instabilité qui n’est toujours pas achevée. Les soubresauts géopolitiques de la dernière décennie ont poussé des milliers de réfugiés à fuir leur pays et continueront à la faire en 2025 car il n’y a pas de raisons que les flux migratoires se tarissent subitement ou que l’Europe cesse d’être perçue comme un Eldorado par des milliers de persécutés. Ce phénomène sera même aggravé par une diminution inquiétante des ressources en eaux, notamment dans tout le Maghreb et en Afrique sub-saharienne . 1990 était d’ailleurs une année au cours de laquelle la problématique de la pureté de l’eau avait été mise en évidence : Perrier avait été contraint de rappeler 72 millions de bouteilles à la suite de découverte de traces de Benzène dans douze bouteilles aux Etats-Unis. Ce fut le début d’une série de crises « intimistes », touchant les individus dans leur propre quotidien : alimentation, santé, pollution…
Mais l’étude de 1990 nous donne aussi des raisons d’espérer, au moins sur le plan de l’égalité et des droits des individus. C’est en effet l’année de la libération de Nelson Mandela, après 27 années de captivité . Celui qui deviendra président de l’Afrique du Sud quatre ans plus tard, après avoir reçu le Prix Nobel de la paix avec son ex-geôlier, aurait-il donné des idées au jeune Barack Obama, alors étudiant à Harvard, qui devient la même année le premier Afro-américain à diriger la "Harvard Law Review", prestigieuse revue de droit de l'Université ?
 

Les femmes ne sont pas exemptes de 1990 car elles brillent sur tous les fronts. Politique, d’abord, avec Mary Robinson qui est la première femme à devenir présidente de l’Irlande ou bien avec la démission de la « Dame de fer », Margaret Thatcher, seule femme Premier ministre de l’histoire du Royaume Uni qui aura régné sans partage pendant onze ans. Sportif, ensuite, avec la victoire de Florence Arthaud sur la route du Rhum à bord de son trimaran "Pierre Ier", première femme à remporter une course transatlantique en solitaire ou Jennifer Capriati qui remporte son premier tournoi de tennis à 14 ans ! Sociétale, enfin, puisque la Chambre des députés belges approuve la loi sur la dépénalisation de l'avortement même si le roi Baudouin pour une durée de 36 heures !


Alors, la femme est-elle l’avenir de l’Homme ? Est-il idiot d’imaginer qu’en 2025, nous pourrions avoir une femme président de la République depuis deux ans déjà ? D’imaginer même que son Premier ministre serait issu de ce qu’on appelle pudiquement « les minorités visibles » ? (ou bien l’inverse !) Pourquoi pas, même si la France semble parfois être le pays des droits de l’Homme exclusivement…


Homme ou femme aux commandes, il n’en demeure pas moins que l’année 2025 sera certainement marquée par de profonds mouvements sociaux. Pourquoi ? Parce que les probabilités sont faibles que le nouveau président, élu deux ans plus tôt, ait réussi là où son prédécesseur a échoué. Pourtant, comment lui en vouloir ? Les challenges seront immenses ! La Chine, devenue première économie mondiale, interviendra de plus en plus dans la gestion courante des pays où elle placé ses intérêts économiques et financiers. Le vieillissement de la population, au sein de pays européens ayant des taux de nationalités divergents, engendra des surcoûts et imposera la mise en œuvre d’une véritable politique à destination des Séniors. La rationalisation des derniers secteurs productifs français conduira à la disparition des industries et de l’agriculture non modernisées. La gestion difficile des zones urbaines, de plus en plus denses, face à la désertification de secteurs ruraux, obligera le gouvernant à faire le grand écart, entre choix écologiques et réalité démographiques. Le même dilemme existera entre rationalisation des structures administratives, pour des raisons de coûts, et réoccupation de l’espace disponible pour désengorger les villes. En France, et en Europe, les activités de service règneront en maître, à côté de quelques secteurs d’expertise, jugés stratégiques, où l’Etat s’impliquera encore. Cette réalité sonnera le glas du monde agricole et industriel, tel que nous l’avons connu. Enfin, sur l’échiquier de la géopolitique, les pièces qui sont en train de se mettre en place aujourd’hui commenceront à bouger. A côté des pays aujourd’hui encore influents, en perte de puissance économique et donc politique, d’autres voudront prendre leur place dans le concert des Nations, ce qui n’est pas nouveau, mais en auront désormais les moyens, ce qui l’est. Le monde tel que nous connaissons changera. Certains Etats, ou groupes d’Etats, se fractionneront, sous le poids des revendications culturelles et économiques régionales, et pas seulement en Europe. D’autres a contrario se réuniront car c’est leur destin de vivre ensemble, comme la Corée. Ces phénomènes contradictoires poussent déjà certains auteurs à croire qu’il y a une forte probabilité de « dé-globalisation » par la constitution de régionalisations robustes et déconnectées . L’éclatement de la Chine, comme celui de l’ex-URSS, reste cependant le seul moyen pour les Etats-Unis de conserver leur leadership car il y a peu de chances que la Chine, l’Inde et la Russie ne se neutralisent économiquement. Mais créer une zone d’instabilité dans l’Est de ce pays immense, en s’appuyant notamment sur les minorités présentes, pourrait faire basculer les équilibres actuels jusqu’au Pakistan et à l’Inde, puissances nucléaires.
Après une telle étude, existe-t-il des raisons pour espérer que 2025 soit encore favorable ? La réponse viendra peut-être de la science. C’est en avril 1990 que le télescope "Hubble" est lancé par la navette Discovery afin de permettre l’exploration de l’univers. Certes, il connait quelques ratés mais une mission de la navette Endeavour en 1993 parvient à les corriger et même à améliorer le système. La science au service de la connaissance. En 1990, c’est également la première jonction sous la Manche, entre Français et Britanniques, qui est opérée. Ce que n’ont pas réussi à faire des siècles de batailles, un tunnel le permet : l’Angleterre cesse d’être tout à fait une île. Bien peu de médiums, devins et prospectivistes se seraient risqués de le prédire….


La science au service de la confiance.
Bien sûr, tout ceci est un exercice difficile, voire risqué. Difficile parce qu’en énonçant les hypothèses de ce que sera l’année 2025, on offre la possibilité aux gouvernants de les modifier. Risqué parce que, pour reprendre Dos Passos : « celui qui vit dans le passé, perd son présent et risque son avenir.»
 

Thierry Fusalba est consultant international associé au sein du cabinet Heiderich, auteur de « Planification et gestion de crise » (L’Harmattan, 2009), et « l’Art de la crise » (L’Harmattan, 2013). Il enseigne la gestion de crise à l’IRIS et à la Faculté de Tours.

 

© Février  2015  Tous droits réservés

 

 

Magazine de la communication de crise et sensible.
www.communication-sensible.com

 

Print  

 


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Cahier thématique n°1
Les crashs aériens, retours d’expérience et bonnes pratiques
n°1Juin 2018
Télécharger le Cahier thématique n°1 - pdf - 28 pages,
ISSN 2266-6575

 

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

Maroc.Conférence - Conférence de Didier Heiderich sur la gestion et la communication de crise face au boycott à l'invitation d' APD Maroc. 28 juin 2018

 

France.Santé - Natalie Maroun interviendra sur la communication de crise dans la journée "Gestion de crise" le 24 mai 2018 à Paris,  organisée par le Groupement Hospitalier de la Mutualité Française (GHMF), Générations Mutualistes (GM) et le réseau national des centres de santé (RNCSM). 2018

 

Coorganisation du Cyber-day , le 6 juin 2018 à Paris : la gouvernance des cyber-attaques : membre du comité scientifique et animation de la session"Cyber-attaques et gestion de crise"
En savoir plus

 

Belgique.Communication -  "Liège: Comvision, un colloque où on se demande comment réinstaurer la confiance dans les communicants", avec l'intervention de Didier Heiderich, novembre 2017 - Lire

 

Koweït.Ena - Natalie Maroun réalisera une conférence le 25 septembre 2017 sur le thème de l’identification d’une situation de crise lors d'une visite d'étude de 12 hauts fonctionnaires de la Civil Service Commission (CSC) du Koweït (pour le département Afrique et Moyen-Orient de l'ENA )

 

France.TourismeDidier Heiderich participera le 25 septembre 2017 à une table ronde avec Mme Annick Girardin, Ministre des Outre-mer et M. ChristianiMantei, directeur général d’Atout France sur la reconstruction d’image post-catastrophe (suite aux ouragans) dans le cadre des Assises du Tourisme Outre-Mer

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2018
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright