Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 
Accueil

Le magazine

Articles

Espace business class

Publications

Vidéos

Espace presse
 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS




 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Jeudi 22 Juin 2017  - Le Magazine de la Communication de Crise et Sensible
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

Article
accueil > Tous les articles > Article 0282
 Extension de la lutte au domaine public : une approche sociologique du supportérisme sportif.
 

Extension de la lutte au domaine public : une approche sociologique du supportérisme sportif.

Par Natalie Maroun, Ph.D 

Article publié dans le n°22 du Magazine de la communication de crise et sensible.

"La crise dans le sport"

Télécharger - pdf - 70 pages, 1 Mo

 

Compte rendu : Thomas Busset, Roger Besson et Christophe Jac-coud (eds), L'autre visage du supportérisme. Autorégulations, mobilisations collectives et mouvements sociaux, Berne, Peter Lang, coll. "Savoirs sportifs", 2014, 160 p.

Les stades comme terrain d’étude

Avant d’être un ouvrage, « L’autre visage du supportéisme » est un colloque qui a eu lieu le 14 septembre 2012 et a réuni à l’Université de Neuchatel des chercheurs qui ont analysé des contextes géographiques différents : France, Belgique, Suisse, Croatie mais aussi Argentine et Egypte. Tous ont pris comme objet d’étude les modes d’organisation des supporteurs et « leur capacité à s’organiser, à juguler les manifestations extrémistes ou à défendre des intérêts communs vis-à-vis des clubs, des fédérations et des instances publiques ». L’autre visage du supportéisme apparaît dès lors celui des dynamiques des actions collectives et non le visage auquel s’est limitée sou-vent à tort une littérature critique qui est celle du racisme, du hooliganisme et autres phénomènes de violence.

Le spectre du hooliganisme hante pourtant l’ouvrage dirigé par Thomas Busset, Robert Besson et Christophe Jaccoud qu’il décrit depuis les années 1980 où il apparaît comme le « produit de la politique néolibérale de l’ère tatchérienne » jusqu’aux nouveaux dispositifs sécuritaires mis en place par les autorités locales et internationales pour lutter contre les fauteurs de trouble suite à la Convention européenne de 1985 « Sur la violence et les débordements des spectateurs lors des manifestations sportives et notamment les matchs de football ». Busset nous fait remarquer que paradoxalement, les mesures répressives dont l’objectif était d’enrayer les violences dans les stades sont devenues des sujets de mobilisation pour les supporters.

A l’heure où la France se prépare à accueillir le Championnat d’Europe des Nations en 2016 et dans un contexte politique complexe, cet ouvrage nous propose d’arpenter des voies peu explorées jusque-là, par une approche sociologique, « les nouvelles formes d’action collective » où la violence qui touche les stades est le symptôme de revendications « sur des objets qui concernent (les supporters) directement et, parant, défendent leur vision du football » .

Et pourtant, l’approche en sociologie politique n’entend pas limiter le supportéisme aux débordements. Les auteurs définissent un supportéisme engagé et contestataire et qui est la manifestation parfois violente et toujours collective de la modernisation du football vécue par certains groupes de supporters comme la crise que traverse ce sport. En effet, comme l’analyse Thomas Busset dans l’introduction qu’il fait, la modernisation des stades « a contribué à un processus d’embourgeoisement des tribunes et à l’éviction de certaines catégories de supporters, notamment ceux issus des classes populaires » . Si mouvements contestataires il y a, c’est au nom d’une « tradition suppor-téiste populaire » qui laisse l’extrême-droite et les mouvements « ultras » pourtant hétérogènes, investir les gradins.

L’autre visage du supportéisme analyse les conditions qui amènent des supporters parfois d’équipes rivales à se mobiliser pour des causes au-delà du soutien d’un club ou d’une équipe.

Analysant les modes d’actions des supporters, Busset distingue deux modes d’organisation : des « structures officielles et reconnues » et des « réseaux spontanés ou informels » . Seules les structures officielles ont un porte-parolat reconnu que ce soit vis-à-vis des médias ou auprès des supporters. Dans une approche communicationnelle qui est la nôtre, nous pensons qu’il y a là un véritable sujet d’étude à mener autour de la défense de certains sujets controversés (usage de la violence, affrontements avec les services de sécurité, allumage d’engins pyrotechniques, etc.)
Enfin c’est sous l’angle du militantisme et de la définition de la cause qui conduit les supporters dans un engagement politique comme « force citoyenne capable d’intervenir dans l’espace public » que Busset interroge le supportérisme. La question est en effet pour l’historien de savoir si « de tels mouvements ont la capacité à se transformer en des groupes de pression, à travers l’usage ou l’instrumentalisation de moyens, de réseaux et de soutiens divers » .

L’approche de l’historien est complétée par la contribution de Jean-Charles Basson et Ludovic Lestrelin qui tentent une « sociologie politique du supportérisme » au croise-ment entre la sociologie de l’action publique et la sociologie des mobilisations . Le slogan brandi par les supporters ultras le 13 octobre 2012 dans les rues de Montepellier « Notre passion : le football. Votre passion : le flash-ball » et que citent les deux auteurs est un exemple de la communication que choisissent les supporters afin de dénoncer la « répression abusive ». Ils s’attachent à démontrer comment les suppor-ters ultra tentent de faire valoir leur répertoire d’action collective jusqu’à transformer les tribunes des stades en « tribune(s) politique (s) ». Enfin, les deux auteurs clôturent leur contribution par une analyse de l’antiracisme comme processus d’ « ennoblissement de la cause supportériste ».

La troisième contribution est signée par Nicolas Hourcade, célèbre co-auteur du Livre vert du supportérisme » (2010) et interroge l’action collective des utras français : « par-viennent-ils à dépasser leurs antagonismes, à s’accorder sur des modes d’action et des mots d’ordre, à structurer leur lutte, à dialoguer avec les autorités susceptibles d’apporter une réponse à leurs demandes » ? Après une première tentative de définition sociologique de « mouvement ultra », l’auteur retrace l’histoire des actions collectives des ultras français qui selon lui démontre. Hourcade signe une contribution riche en exemples et en enquêtes dans laquelle il ne se contente pas de questionner la pertinence de la notion de mouvement mais cherche surtout à expliquer les raisons pour lesquelles, les ultras français peinent à se constituer en mouvement social : diver-gences et tensions, compétitions en ultras et un système sportif et politique fermé.

Du tour du monde des gradins en sept étapes que propose l’ouvrage nous retiendrons particulièrement la contribution de Chaymaa Hassabo sur les ultras égyptiens et leur rôle dans la Révolution qui a vu la chute du régime de Hosni Moubarak en 2011. En effet, le « massacre de Port Saïd » constitue un des drames les plus meutriers de l’histoire du football égyptien. Ce sont les supporters du club Al-Ahly, les Utras Ahlawy qui semblent avoir payé le prix fort de leur engagement dans les mouvements lors du Printemps Arabe dans les manifestations pour la Révolution. L’article tourne autour de deux grandes questions. La première est de savoir si la participation des supporters s’est faite au nom du groupe ou si elle n’est le reflet que d’un groupement de choix politiques individuels. En d’autres termes, au-delà de l’organisation et de la logistique dont ils étaient capables contrairement à des groupes d’étudiants moins organisés, les supporters égyptiens sont-ils des « groupes politisés » qui se sont mobilisés en « ligne de front » ?

La deuxième question est plus large et est celle de la violence et de son rapport avec le supportérisme comme produit d’une « instrumentalisation par des forces politiques cherchant à déstabiliser l’Egypte ». L’auteur cherche pourtant à contextualiser le re-cours à la violence dans un cadre spatiotemporel dans lequel d’autres groupuscules ont eu recours à la « violence révolutionnaire ».

Si la sociologie s’est beaucoup intéressée au spectacle sportif, nous pouvons regretter que celle-ci se soit souvent réduite à un phénomène : le hooliganisme. Le colloque et l’ouvrage qui en résultent ont le mérite de mener une réflexion de nature sociologique, historique et politique sur les mouvements supportéristes à partir des représentations sociales notamment autour des modernisations des stades et de l’éviction des gradins de certaines classes. En somme, une « tribune politique » entre rupture et contestation.

N.M

Natalie Maroun, Ph.D, est directrice de développement de l’Observatoire International des Crises, Professeur associée au CELSA-Sorbonne et Directrice associée du cabinet HEIDERICH

 

 

© Décembre  2014  Tous droits réservés

 

 

Magazine de la communication de crise et sensible.
www.communication-sensible.com

 

Print  

 


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr
 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs" - information

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI - Programme

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright