Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Lundi 11 Decembre 2017  - Le Magazine de la Communication de Crise et Sensible
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

ARTICLES
accueil > Tous les articles > Article 0188
 Le Clémenceau et le France : de la crise au silence


ISBN
2-916429-13-1

A lire également :
Le magazine de la communication de crise et sensible
Vol 15 - pdf - 46 pages - 3 Mo
   
Envoyer cet article

>

Rédigez un article

   
   
Amiante
Le Clémenceau et le France : de la crise au silence
par Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
 

La marine française a longtemps représenté un objet de grande fierté nationale. C’est avec beaucoup de circonspection que les français ont assisté il y 2 ans aux derniers soubresauts d’un de ses plus beaux fleurons, le porte-avions Clémenceau. Battu par un petit Zodiac affrété par Greenpeace qui voyait là une belle occasion de rappeler l’affaire du Rainbow Warrior, empêtré par une polémique sur le désamiantage, retardé par les autorités égyptiennes lors du franchissement du canal de Suez, anéanti par le gouvernement indien qui au final refusait son désamiantage sur ses côtes, le navire croupit toujours dans la rade de Brest en attendant des jours meilleurs.

Il est intéressant d’analyser le devenir d’un autre bateau, lui aussi grande gloire nationale, porteur de toute une ambition : Le France. Ce navire présente un trop grand nombre de similitudes avec Le Clémenceau. Il est né à la même époque, navigua lui aussi sur les mers du monde, reçut les plus importants passagers à son bord et connut aussi sa déchéance. Revendu à la Norvège, il fut rebaptisé, Le Norway. Aujourd’hui il s’appelle le Blue Lady tout comme le Clémenceau s’appelle encore pour quelques temps le Q-790. Mais la ressemblance semble s’arrêter là. Puisque là où le Clémenceau fut stoppé après une intense campagne de communication qui tint le haut de l’actualité lors de l’automne et de l’hiver 2006, le démantèlement du France qui a commencé en Janvier dernier s’effectue dans un silence assourdissant.

Pourtant un autre point commun aurait pu les réunir : la quantité d’amiante à bord. Il est bien délicat de pouvoir obtenir le tonnage exact du navire mais la plupart des estimations considèrent que le France contient environ 1200 tonnes d’amiante à son bord contre 1000 pour le Clémenceau. Or, et c’est une deuxième ressemblance de taille, le France est actuellement en cours de démantèlement dans la rade d’Alang, là même où le Clémenceau aurait dû se faire désamianter et où les images des conditions de travail sur le chantier révulsèrent une population consternée. Mais cette fois aucune voix discordante ne s’est levée. Aucune contestation ne s’est fait entendre alors que le désamiantage, qui plus est, sur un chantier présenté comme précaire au niveau des conditions de travail est semblable, pour ne pas dire plus suspect. En dehors de Greenpeace qui délivra un communiqué de presse, Aucune ONG n’a évoqué le problème, mobilisées qu’elles étaient par le Grenelle de l’Environnement. Et jusqu’à la Cour suprême indienne qui a autorisé le désamiantage le 11 septembre dernier. Comment expliquer cette différence de traitement ? Pourquoi donc y a-t-il d’un côté un soulèvement concerté, médiatisé pour refuser le désamiantage du Clémenceau et de l’autre un laissez-passer pour un paquebot dont les quantités d’amiante sont au moins aussi importantes ?

Les arguments et l’activisme de certains opposants au désamiantage du Clémenceau mêlant les dangers de l’amiante, les conditions de travail des chantiers d’Alang sur fond de débats sur les décharges de l’Occident ne semblent pas avoir eu prise pour l’ex-France. Pourtant l’examen des données techniques des navires semble les confondre. Dans un cas on a parlé de la crise du Clémenceau d’ailleurs largement gérée à l’aide de spécialistes de la question, dans l’autre l’événement est passé presque inaperçu. Il y a là matière à réflexion pour le spécialiste des crises qui s’aperçoit que deux événements semblables peuvent engendrer deux situations en tout point différentes, ce qui le conforte dans l’idée que décidément il n’y a pas de crises, il n’y a que des événements que des acteurs clés exploitent et que les médias nomment « crise ». L’événement n’est souvent qu’un prétexte à cristallisation, il n’est pas une crise en tant que telle et la dramatisation des enjeux, dans un cas notamment via les médias, lève souvent le voile sur des données de contexte bien spécifiques expliquant ces différences de traitement. Car finalement plusieurs centaines de bateaux se font désamianter dans le monde, parfois dans des conditions de chantier inacceptables sans que personne ne s’en offusque.

En vérité plusieurs raisons peuvent rendre compte des différences. Contrairement à l’ex-France, le Clémenceau dispose d’une identité claire et symboliquement chargée. C’est un navire de guerre dont l’état est propriétaire. D’emblée il rassemble des conditions favorables au débordement médiatique dont il a été l’objet. L’ex-France n’a plus d’identité aussi marquée que celle du Clémenceau. Plus personne ne sait qu’il s’appelle maintenant le Blue Lady et que la multiplication des propriétaires l’avait déjà vidé de la charge symbolique qu’il portait lorsque lui aussi représentait la France. Ainsi l’identité de l’un suffirait à rendre soudainement le problème du désamiantage plus prégnant que pour l’autre. Certainement. Tout comme Danone, fierté industrielle française, avait fait l’objet d’une mobilisation gouvernementale sans précédent alors que des rumeurs circulaient sur son possible rachat par Pepsico et que Arcelor, ex Usinor Sacilor, autre fleuron de l’identité industrielle française, devenu société apatride, se faisait racheter par Mittal dans un brouhaha inoffensif. L’identité offre un puissant moteur à la crise dans ce qu’elle fournit les raisons de l’activation et de la cristallisation d’une mobilisation potentielle. C’est parce qu’il représente la puissance et la fierté militaire française que le désamiantage dans une rade croupissante d’un pays éloigné devient intolérable. La collision d’une identité propre et marquée et d’une destination, voire d’une destinée - en apparence insalubre et incertaine - fournit le conflit symbolique suffisant au développement de la crise. L’ex-France de son côté n’oppose pas les mêmes symboles. Il n’est plus lié à la France que par une vague nostalgie étrangère aux générations qui grossissent aujourd’hui les ONG. Son désamiantage ne s’apparente qu’à une transaction marchande de plus, produit de la mondialisation qui organise ses propres arrangements sans autre regard sur les conditions de travail des chantiers sur lesquels ses opérations se déroulent. L’ex-France se perd dans les coulisses des transactions de la mondialisation qui n’a que faire des identités nationales.

En réalité le France est mort après sa transformation en Norway. Le reste n’est qu’anecdote et sa nouvelle identité – le Blue Lady – ne fait qu’achever l’oubli dans lequel il est tombé. Tout comme les étoiles mortes, il offre encore un peu de lumière à quelques nostalgiques mais la source d’énergie est déjà tarie. Elle n’est en tout cas plus suffisante pour lever les contestations comme celle exprimées à propos du Clémenceau.

Thierry Libaert est maître de conférences à Sciences-Po Paris. Il est l’auteur de « La communication de crise ». Dunod. 2005 Christophe Roux-Dufort est Professeur à l’EM Lyon. Il est l’auteur de « Gérer et décider en situation de crise ». Dunod. 2004. Ils sont tous deux directeurs à l'Observatoire International des Crises.

Magazine de la communication de crise et sensible.

 

©  Tous droits réservés par les auteurs


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright