Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Lundi 11 Decembre 2017  - Le Magazine de la Communication de Crise et Sensible
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

ARTICLES
accueil > Tous les articles > Article 0172
 La construction du risque d’opinion

"Les nouvelles frontières des crises" - Cybercrises 2.0 / Détournement d’image / Commu-nication de crise pointilliste / Incertitudes / Chat de crise / logobusting  / Bloc-notes / En bref
ISBN
2-916429-08-5

A lire également :
Le magazine de la communication de crise et sensible
Vol 13 - pdf - 47 pages - 3 Mo
   
Envoyer cet article

>

Rédigez un article

   
   
Risque d'opinion
La construction du risque d’opinion

Par Thierry PORTAL *
 

Cet article tend à montrer l’un des modes de construction du risque d’opinion à partir d’un exemple précis.

Les OGM seront le point de départ d’un scénario déjà écrit à l’avance en trois actes. Au travers de deux séquences successives (Les OGM et la montée en puissance du thème des semences), le lecteur pourra comprendre l’une des horlogeries qui constitue, nourrit et pérennise le risque d’opinion (enseignement : d’un débat l’autre) ; et mesurer alors, au cœur d’une société du risque dont l’opinion constitue déjà un rouage central, la difficulté mais aussi la nécessité pour les organisations d’anticiper les ‘mécaniques du pire’.

Acte 1 – Précurseurs OGM

Parmi les nombreux risques apparaissant régulièrement dans l’opinion publique, le sujet des OGM est, depuis des années, au cœur de très nombreux débats sociaux, à l’échelle des pays comme de l’ensemble de la planète.

En France, ce sujet est suffisamment central depuis quelques années pour être devenu un enjeu d’actualité ainsi que de positionnement idéologique et politique, partagé par exemple par la plupart des candidats de gauche lors du scrutin présidentiel de 2007. Pour de nombreux mouvements politiques ou associatifs français, il représente une opportunité unique, voire fondatrice, de proposer les termes d’un nouveau style de débat ‘citoyen’ au sein d’un calendrier social déjà bien chargé (nucléaire, amiante, déchets ultimes…). Pour n’en citer qu’un, les Verts en font, assez légitimement, un enjeu de choix de civilisation pour de multiples raisons, en convoquant la notion de respect (du principe de précaution sanitaire envers les populations, des modes de production des agriculteurs, de la biodiversité sur l’ensemble de la planète) ou en affirmant un certain nombre de choix (une recherche au service de l’homme et non au service de l’économique ; souci de la démocratie dans toutes les activités humaines ; engagements vis à vis des pays du Sud et rejet de tout marchandage quant à la lutte contre la faim ou les maladies infectieuses) …

Bien au-delà de nos seules frontières, le succès de la journée internationale contre les OGM du 08 avril 2006 a mis en évidence un tissu d’organisations régionales et nationales qui y ont trouvé une tribune internationale, habituellement réservée aux grandes ONG. En plus de cette prise de conscience de la multiplicité des acteurs, elle a mis en valeur des modes de résistance expérimentés localement, susceptibles d’être exploités dans d’autres régions du monde. Enfin, pour la première fois, le G8 citoyen des 3-4 Juillet 2006 comportait un Forum international sur cette question.

Acte 2 - Semences paysannes : prise de relais

Pourtant, ce débat en annonce déjà un autre. En effet, la question des semences amateurs / paysannes - versus les semences dites industrielles – est en passe de devenir un nouvel horizon des revendications écologiques, sociales et politiques, filtrée au travers du prisme de la biodiversité et des OGM à défaut d’un éclairage scientifique suffisant.

A l’instar de ceux-ci, les semences constituent donc un cas où les logiques d'acteurs s'opposent à priori : ce qui est perçu comme progrès par les uns ne l'est pas nécessairement pour les autres (4). Ses principaux soutiens sont issus des milieux agricoles (Confédération paysanne, Réseau Semences Paysannes, Coordination Nationale de Défense des Semences Fermières Coordination rurale …), des réseaux associatifs de protection de l’environnement (France Nature Environnement, GreenPeace …), mais aussi d’autres parties prenantes (Associations de consommateurs, ONG, partis politiques, médias spécialisés voire généralistes…). Ils disposent d’un argumentaire s’étendant sur un large spectre, allant du refus de voir le ‘marché’ s’emparer des questions de biodiversité jusqu’à la revendication d’une agriculture paysanne de petite échelle en passant par la défense de la qualité alimentaire … Les marqueurs idéologiques d’une écologie radicale, d’une conscience libertaire mais aussi d’un refus de l’Etat ou du marché sont, à l’évidence, particulièrement convoqués.

Or, depuis l’installation du sujet OGM dans le débat public planétaire, des thématiques sont présentes qui permettent une remise en cause des modèles agricole et alimentaire, des pratiques d’aide publique, de la dépendance des agriculteurs par rapport aux grands groupes semenciers industriels, des incertitudes scientifiques liées aux effets de nouvelles pratiques d’obtention végétale, voire d’une perte d’étanchéité entre régimes juridiques protecteurs (certificat V brevet) ... C’est donc sur cet acquis contestataire que les partisans des semences paysannes règlent leurs pas. Prétexte pour les uns, focale grossière pour les autres, les semences ‘instrumentalisent’ alors un jeu d’acteurs déjà bien installé par la question ‘classique’ des OGM, au moyen d’un discours encore plus radicale, voire ‘fondamentaliste’.

Certes, les risques attachés peu ou prou aux semences (comme pour les OGM) restent à quantifier scientifiquement. Mais une opinion publique n’a pas besoin de preuves pour chercher des sources qui donnent de l’information, fiable ou non, au travers du réseau des réseaux (7 et 8). D’autant plus que, aussi subi qu’un rayonnement ionisant, le risque hypothétique lié à une semence concerne directement nos modes alimentaires, symboliques icônes de nos libertés modernes. Déjà, les prémices d’un discours sur la semence, 1er maillon de notre chaîne alimentaire, sont présentes dans le corps social, portées par Greenpeace, Confédération Paysanne et bien d’autres.

Cet Acte N° 02 sera clos (c’est à dire réussi) le jour où les oppositions réussiront à véhiculer des messages clairs et à mettre en place des actions visibles du grand public, toute la question étant justement de savoir si elles auront la volonté ‘politique’ de passer des alliances plus larges que leurs traditionnels ‘territoires de chasse’. Avec le risque bien réel d’édulcorer leurs messages et, au-delà, d’affaiblir leur identité militante propre … Dans ce match qui s’annonce, le consommateur serait alors l'arbitre des choix sociaux et politiques à venir. De nouvelles alliances pourraient alors structurer un front du refus assez uni, rendant très difficile le lent travail normatif du politique. Car vouloir répondre aux inquiétudes suscitées par la question des semences reviendrait à donner des réponses à ceux qui, de plus en plus nombreux (parce que de mieux en mieux connectés en réseaux (8), doutent des nouvelles formes possibles d’appropriation du vivant ainsi que de la part respective des engagements des secteurs public et du privé. L’avenir nous réserve peut-être encore bien des surprises …

Acte 3 - Enseignement : d’un débat l’autre …

Mais là ne s’arrête pas l’horlogerie bien huilée du risque d’opinion. Car, derrière les argumentations sur les semences se profilent déjà d’autres enjeux sociaux … D’une certaine façon, on pourrait dire que, comme pour les OGM et l’apparente précision des questions qu’ils suscitent, les débats sur les semences tendent déjà à introduire des problèmes plus vastes tel que celui – déjà entamé - du maintien de la biodiversité (5), celui du statut du vivant demain ou encore celui, plus global encore, du bien commun. La focalisation sur le seul sujet des semences provoque donc une perte de charge sur d’autres débats urgents que l’on n’aborde pas encore assez, le vide d’ici ne parvenant toujours pas à combler, comme par compensation, le trop plein d’ailleurs … Jusqu’à ce qu’un autre thème prenne le relais, jugé plus urgent car emblématique d’une marche du monde forcée vers une mondialisation que beaucoup refusent.

De fait, depuis les travaux de l’Ecole Normale Supérieure (1) et ceux, plus récents d’Ulrich BECH (2), nous savons que nous vivons dans une civilisation où le concept du risque devient, progressivement, le nouveau ‘paradigme’ … Celui-ci est d’une nature nouvelle et entraîne une redéfinition de la dynamique sociale et politique (5) en devenant progressivement un critère au moins égal, si ce n’est supérieur, à la notion de répartition des richesses, qui structurait jusque là la vision que nous avions du monde depuis le 19ème siècle ...

Bouleversant le champ des connaissances grand public et libérant, du même coup, d’immenses espaces où s’engouffrent le meilleur comme le pire, une culture ‘profane’ du risque émerge ainsi peu à peu, qui peut produire dans l’immédiat caricatures et trompe l’œil avant d’espérer le retour à un nouvel équilibre social sur le long terme. Les à peu près succèdent parfois aux rumeurs et l’opinion ‘gère’ son attention au grès des sujets qu’elle contribue à faire émerger dans l’actualité. Ainsi, nous entrons de plein pied dans la société du risque d’opinion où un sujet d’inquiétude chasse l’autre sans que ses fondations techniques et politiques aient pu être solidifiées, favorisant alors la mise en cause des légitimités les mieux établies. Un nouveau champs de turbulences apparaît donc où des mécaniques sociales peuvent, souvent de manière impromptue, se mettre en place avec des effets surprenants (6) qu’il s’agira d’anticiper de plus en plus. Les Etats et les entreprises sont d’autant plus en 1ère ligne que la multiplication des interfaces avec la société les rend particulièrement perméables aux enjeux de santé, d’éthique, de développement durable, de droits de l’homme …

De fait, la société du risque d’opinion privilégie la vitesse à l’immersion en eaux profondes, favorisant alors l’émergence de sujets qui présenteront, parfois à tort, toutes les garanties d’un vrai débat social. Tout semble se mettre alors en place pour que le concept de risque appelle la constitution d’un jeu de dominos géant, générateur de débat, se nourrissant de la circulation tous azimuts d’une information d’autant plus libre et ouverte qu’elle se jouera de toutes les frontières imposées.

Autrement dit, la nécessité - bien que périlleuse - de disposer d’une vision à court, moyen ou long terme des composantes et thématiques principales d’un débat social spécifique deviendra essentielle à la bonne gouvernance de toute organisation – Etats et entreprises en premier lieu - tant la vitesse de circulation de l’information, la constitution de communautés virtuelles (ou non) et la mise en œuvre de plate-formes de revendications permettront à un sujet déterminé d’émerger. Et de devenir un sujet d’opinion, celle-ci étant par nature un lieu de confrontation entre positions adverses (7).

Thierry PORTAL Consultant en communication sensible
Mail : thierry.portal@libertysurf.fr
Blog : http://portal-communications-sensibles.over-blog.fr/ 

Thierry PORTAL mène des missions de conseils en COMMUNICATIONS SENSIBLES auprès de nombreux agences / cabinets conseils en communication aux fins d’EVALUATION (sensibilités et menaces, acceptabilité d'un projet, principaux indices de confiance ...), de PREVENTION (nouveaux risques d'opinion, d'information, risques émergents, réseaux à pré connecter, signes avant coureurs ....), de la définition d’une STRATEGIE (action, communication, concertation et consultation, alliés / mobilisation et adhésion ...), et d’ACCOMPAGNEMENT (sur projet, dossier ou évolution délicats, à chaud ou post crise, veille sur le LT / Benchmarking / reporting...).

Bibliographie utile

(1) ‘La Société Vulnérable’ Collectif dirigé en 1987 par Jean Louis FABIANI et Jacques THEYS – Presses de l’ENS

(2) Ulrich BECH - ‘La Société du Risque’ (2003 / Flammarion)

(3) Bernard CHEVASSUS LOUIS, Président du Muséum national d’histoire naturelle in ‘Les Entretiens de la Mission Agrobiosciences’ du 7 Juin 2005

(4) Le courrier de l’environnement – N° 44 Octobre 2001

(5) Patrick LAGADEC ‘Civilisation du risque’ (Seuil 1982) ; ‘Ruptures créatrices’ – Editions Mac Graw Hill 2000 et toute sa bibliographie en général

(6) Bertrand ROBERT ‘Esquisse d’un alphabet de la surprise : scrabble antique pour temps modernes’ – Auto édition Argillos 2004

(7) Jean Pierre BEAUDOIN ‘Etre à l’écoute du risque d’opinion’ – Editions d’Organisation 2001

(8) ‘Foules Intelligentes : une révolution qui commence’ de Howard RHEINGOLD – Editions M2

(9) Thierry LIBAERT ‘La communication de crise’ Dunod et toute sa biographie en général.

 

Magazine de la communication de crise et sensible.

 

(c) Tous droits réservés par les auteurs


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright