Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Lundi 11 Decembre 2017  - Le Magazine de la Communication de Crise et Sensible
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

ARTICLES
accueil > Tous les articles > Article 0170
 Le détournement d’image, alerte de crise ou opportunité de notoriété ? 

"Les nouvelles frontières des crises" - Cybercrises 2.0 / Détournement d’image / Commu-nication de crise pointilliste / Incertitudes / Chat de crise / logobusting  / Bloc-notes / En bref
ISBN
2-916429-08-5

A lire également :
Le magazine de la communication de crise et sensible
Vol 13 - pdf - 47 pages - 3 Mo
   
Envoyer cet article

>

Rédigez un article

   
   
Désappropriation d'image entre risques et opportunités
Le détournement d’image*, alerte de crise ou opportunité de notoriété ?

Par Catherine Fauchoux
 

En guise d’introduction à cette réflexion, rentrons dans l’univers de l’industrie et de ses biens de consommation. Autrefois les réunions de consommateurs permettaient de tester et de recueillir les commentaires et les opinions des futurs « usagers » sur des produits, des slogans publicitaires, des opérations marketing. Ces réunions effectuées principalement par des instituts d’enquêtes dans un mode guidé et donc dans un cadre prédéfini par l’entreprise avaient pour objectif de communiquer les stratégies de la marque à l’égard d’un produit, mais aussi d’être le réceptacle de toute opinion nouvelle, non détectée par les spécialistes en marketing, c’était en quelque sorte un garde fou, une garantie avant commercialisation.

Ce cadre prédéfini dans un contexte temps limité ne permettait pas de donner libre cours à toutes les opinions, à toutes les possibilités d’appropriation d’un produit par son consommateur par exemple. Ainsi, une fois le bien commercialisé, le logo diffusé, l’individu « consommait », communiquait mais toujours dans une sphère restreinte. Aujourd’hui Internet casse ce cadre ou du moins ouvre le champ des possibles à la fois pour les consommateurs, mais aussi pour les entreprises. Ce champ des possibles n’est exploitable et ne porte un intérêt pour l’entreprise (l’émetteur) que lorsqu’il est maîtrisé et contenu. Mais encore faut-il se poser la question de qui est réellement l’émetteur, n’y a-t-il pas plusieurs canaux de diffusion, un officiel et un « usager» comme nous l’exposerons plus loin. Le processus de mise sur le marché d’un produit n’a pas changé, cependant c’est Internet qui change la donne. De nos jours, certes le produit sort après avoir été testé par le panel des consommateurs auprès d’un institut d’enquête, mais il est très vite de nouveau testé par ce 5ème pouvoir, sur le Net entre autre avec ces comparatifs, ces notes arbitraires que l’on trouve sur certains forums, ces blogs buzz marketing pour tester des produits. Laissons de côté l’importance évidente qu’a pris Internet dans ce cycle et revenons plutôt à l’appropriation du produit, sur l’usage détourné qui peut en être fait. En effet Internet n’est pour le coup qu’un activateur de communication, qui rend plus visible, plus traçable les opinions divergentes et accroît ainsi dans bien des cas la vulnérabilité de l’entreprise. En effet en gestion de crise, cette consomm’action déviée disponible à l’individu est la plupart du temps classée dans la typologie des crises et est surveillé avec vigilance afin d’éviter tout dérapage et non contrôle du « créateur ». Or si l’on étudie quelques récents cas, on peut affirmer qu’il n’en est rien et que la communication croissante et influente du consomm’acteur n’est pas toujours synonyme de crise pour l’émetteur**. L’entreprise qui aurait à vivre ce phénomène ne peut elle pas l’envisager autrement en travaillant et en étudiant l’amorce d’une nouvelle forme de marketing : un marketing participatif ?où les deux parties seraient prenantes et … gagnantes… l’une répondant plus aux attentes de l’autre, et l’autre s’exprimant plus sur ses attentes ?

Avant de conclure et de suggérer à toute entreprise d’enrayer toute action relative à un autre usage de produit, illustrons cette réflexion par un exemple récent qui permettra de mieux appréhender ce phénomène et de voir comment les entreprises impliquées ont réagi différemment, saisissant une opportunité de publicité gratuite pour l’une et réamorçant le débat sur le contenu supposé trop chimique voir « nocif » du produit pour l’autre. Cet exemple permettra peut être à une entreprise de redéfinir ses frontières et de dégager des bonnes pratiques évitant de rentrer en crise, non seulement en la contournant mais en saisissant des opportunités.

La gestion souple de l’image : le détournement n’est pas crise, quand l’entreprise s’approprie l’événement
Depuis l’année dernière, Coca Cola et Mentos font l’objet de diffusion de vidéos amateurs sur le Net. Des jeunes ont expérimenté qu’en insérant des bonbons Mentos dans une bouteille de Coca Cola, ils obtenaient un geyser, sans même avoir besoin de secouer le breuvage. Depuis certains s’amusent partout dans le monde à obtenir le plus grand geyser, à le filmer et à diffuser leurs exploits sur le Net. Ainsi sur le site Internet Eepybird, deux étudiants américains ont mis en ligne leur vidéo qui recréaient les fontaines du Château de Versailles. Ce mélange était composé de 200 litres de Coca Cola et de plus de 500 bonbons Mentos. L’audience de leur site a atteint six millions de visiteurs en octobre dernier. Avec Internet, ce phénomène a circulé partout dans le monde et a même interpellé les communautés de chimistes qui se sont penchées sur la question pour émettre des hypothèses scientifiques. Aux dernières nouvelles, c’est le CO2 contenu dans la boisson gazeuse qui formant un maillage, se dissout avec la gomme arabique contenue dans les bonbons Mentos. Sur le forum du site de l’Université de Pau, il est possible de suivre ces recherches. Avec le média Internet, cette aventure de copains a créé une tendance, un nouvel amusement pour les adolescents et les jeunes adultes du monde entier.

Pour autant, ce nouvel usage a t’il profité aux deux marques ? Nous avons là un exemple intéressant puisque les deux marques ont réagi de façon radicalement opposée. Ainsi, Mentos est rentré dans l’aventure en créant sur son site Web, une rubrique concours sur laquelle il était possible de mettre en ligne sa vidéo. Tandis que Coca Cola est resté peu loquace sur l’événement et n’a à aucun moment cautionné ce phénomène, rappelant que son produit était une boisson et non un divertissement. Ces deux réactions montrent que dans un cas le groupe Coca Cola, soucieux de contrôler ses produits, ses usages en fait une alerte de crise ; alors que dans l’autre cas, Mentos en faisant sien l’événement a bénéficié de publicité gratuite. L’un et l’autre ne se sont pas fixés les mêmes limites, l’un a plus cherché à gérer l’événement comme une crise, tandis que l’autre a généré du buzz marketing. L’entreprise qui intègre l’idée que tout produit, tout slogan, tout logo commercialisé, diffusé peut être détourné sans que ce soit classé comme un type de crise a gagné la partie ; car elle pourra s’approprier à son tour l’événement, le recadrer, limiter les dérives, tout en se faisant de la publicité. La souplesse et l’extension des frontières de sa marque doivent être les maîtrises pour ces « sur-communications » de nouveaux usages de produits ; bien évidemment dans la mesure où l’action n’est pas négative et dangereuse.

Le « détourn’usage» était, est et sera de tout temps
Les entreprises ont tout intérêt à étudier sérieusement ce phénomène de détournement, dans la mesure où il est en augmentation et est envisageable partout dans notre société, avec le média Internet qui constitue le domaine de prédilection pour la diffusion. Ainsi à des exemples fort variés viennent à l’esprit, on peut citer le détournement des graffitis de Miss Tic par Miss Toc dans les rues de Paris, la publicité de Marithé et François Girbaud, inspirée de la Cène ou encore au lendemain de la coupe du Monde la transformation de la chanson « Zidane y va gagner » par « Zidane y va cogner ». Cette étude devrait leur permettre de ne pas envisager cette nature d’action uniquement dans le champ de la gestion de crise, mais d’étendre le cadre afin de ne pas uniquement réflé-chir en terme de crise

Une fois de plus, ce type de crise montre le fragile équilibre entre opportunité et menace en phase de pré crise où tout est question de limite, de frontière, de souplesse. Du détournement au plagiat, du boycott au logobusting, il n’y a qu’un fragile pas. C’est sur cette arête que se situe l’entreprise et c’est à elle seule de maintenir l’équilibre, en étant acteur dés les premiers signaux. Elle peut maintenir cet équilibre d’image en laissant les usagers s’approprier différemment son produit, sa marque, son image tout en étant et en restant ce chef d’orchestre qui fixe les règles du jeu, et ce même sur Internet où tout semble tomber dans le « domaine public, elle a tout intérêt à y être active.

Catherine Fauchoux, Diplômée 2005 d’un Master spécialisé en Intelligence Economique. Etudie les tendances de communication de crise en ligne et les méthodologies de gestion de crise.

* Par image, on voudra bien entendre tous biens de consommation, les logos, les slogans, tout ce qui est création, propriété intellectuelle à destination du public

** Par émetteur, nous entendons toute entreprise ou grand groupe qui commercialise des biens ou des services qu’ils créent, et qui sont destinés à des tiers

 

Magazine de la communication de crise et sensible.

 

(c) Tous droits réservés par les auteurs


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright