Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Lundi 11 Decembre 2017  - Le Magazine de la Communication de Crise et Sensible
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

ARTICLES
accueil > Tous les articles > Article 0139
 L’entreprise face aux enjeux sociopolitiques

Communication de crise - le magazine vol.11
ISBN
2-916429-01-08

A lire également :
Le magazine de la communication de crise et sensible
Vol 11 - pdf - 82 pages - 8,5 Mo
   
Envoyer cet article

>

Rédigez un article

Télécharger l'article complet avec les graphiques 5 pages (PDF)
   
Communication, veille et sociologie
L’entreprise face aux enjeux sociopolitiques
Benoît MATHIEU, Objectif Opinion

 

Télécharger l'article de 5 pages au format PDFLe poids des enjeux économiques dans les débats de société impose aujourd'hui aux dirigeants d’entreprises de prendre en compte et surtout de s’impliquer sur des problématiques sociopolitiques. Ceci ne représente pas une rupture par l’approche traditionnelle qui veut que le seul objectif pour un dirigeant doit être la création de valeur pour l’actionnaire. Il s’agit simplement d’un élargissement du spectre d’intervention de l’entreprise, lié à l’accroissement des attentes et du nombre de ses stakeholders, dans une optique de création de valeur durable.

La place de l’incertitude

L’environnement de l’entreprise se caractérise par un certain degré d’incertitude concernant les évolutions technologiques, concurrentielles, de régulation, sociétales et plus largement macroéconomiques. Face à cette incertitude, l’entreprise a deux postures possibles. La première attitude consiste à développer une capacité d’absorption des incertitudes, c’est-à-dire une capacité à encaisser les risques et les opportunités. Cette tactique implique généralement une position dominante sur un marché permettant par exemple d’engager une guerre tarifaire afin d’empêcher l’émergence de tout nouvel entrant. C’est généralement la posture adoptée par les anciens monopoles au moment de l’ouverture à la concurrence de leur marché. Dans les télécommunications, si l’on regarde après quelques années de libéralisation des marchés en Europe, il apparaît que cette posture est relativement efficace. En effet, dans la plupart des pays, les anciennes entreprises d’Etat restent dominantes. Et sans l’insistance du régulateur dans le cas de la France, cette situation serait certainement encore plus forte. On peut cependant s’interroger sur le caractère réellement durable d’une telle attitude. Ainsi, France Télécom ne semble pas avoir mesuré à son juste niveau le développement de technologies concurrentielles comme la VoIP. Ce qui contraint aujourd’hui l’opérateur historique à faire des choix stratégiques forts et risqués impliquant des investissements lourds dans la fibre optique afin de reprendre la main sur le plan technologique.

La seconde posture associe des capacités d’anticipation stratégique et d’agilité organisationnelle. L’anticipation stratégique est une disposition intellectuelle de la part des dirigeants visant à recueillir des données et des informations en continu pour décrypter les changements en cours et surtout à rechercher de nouveaux schémas d’analyse porteurs d’avenir. Il s’agit ainsi pour le dirigeant de se mettre dans une disposition d’écoute de son environnement. Toutefois, la connaissance en tant que telle n’a que peu d’utilité si elle ne conduit à une mise en œuvre. Il est nécessaire d’initier un processus « Think : Act », passer de l’intuition entrepreneuriale à la mise en œuvre opérationnelle. Pour cela, l’entreprise doit disposer d’une certaine agilité organisationnelle, une capacité à changer, à intégrer de nouvelles méthodes, à se réformer. Dès lors, la notion de flexibilité apparaît centrale pour que l’entreprise puisse installer de nouvelles activités ou en abandonner d’anciennes jugées non stratégiques. Cette seconde posture caractérise plutôt les entreprises en situation de challengers. Toutefois, les entreprises dominantes qui réussissent à s’inscrire dans cette logique d’anticipation / agilité, démontrent une redoutable efficacité et assoient un peu plus leur leadership. 3M est certainement un bon exemple à cet égard. Ce groupe américain multisectoriel est en constant renouvellement. Dans un autre registre, IBM peut également être cité en exemple. Avec, dans ce cas, ce que l’on appelle une capacité de résilience.

Il est difficile de juger de manière global laquelle des deux postures est la plus pertinente. On constate d’ailleurs que les entreprises associent souvent les deux postures. Toutefois, on peut constater que la tactique d’absorption va privilégier des enjeux d’efficacité opérationnelle (réduction des coûts, lean manufacturing) dans une logique de croissance externe. Alors que la posture d’anticipation stratégique / agilité organisationnelle privilégie la croissance par conquête de marchés, plutôt sous forme de croissance organique et une orientation marquée sur la relation client.

C’est dans le cadre de cette seconde posture que l’intégration et l’intervention sur les enjeux sociopolitiques seront les plus fortes.

L’entreprise et le contrat social

Comme nous l’indiquions en introduction, l’entreprise fait face à une intensification des pressions externes et à une complexification des forces en jeu. Par ailleurs, la capacité de mobilisation de l’opinion publique par les différentes parties prenantes de l’entreprise s’est considérablement accrue et accélérée grâce aux nouvelles technologies d’information et de communication. De manière schématique, on peut dire que les pressions externes des consommateurs, des associations environnementales et même des régulateurs tendent à élargir le contrat social passé entre l’entreprise et la société (fondement du « license to operate »). Offrant à l’entreprise à la fois des opportunités et des menaces.

Ainsi, les entreprises ont toujours eu un contrat avec la société, plus ou moins formel, aux frontières mouvantes suivant les époques. La partie formelle regroupe les contraintes légales et contractuelles. La partie semi formelle peut se définir ainsi : « les attentes implicites des stakeholders, qui si elles sont ignorées peuvent entraîner des réactions à l’encontre de l’entreprise » (McKinsey Quarterly, 2006).

Il faut noter que le champ du contrat social est mouvant. En effet, certaines problématiques semi formelles peuvent devenir obligatoires. On peut relever dans ce cadre l’obligation faite aux entreprises cotées de communiquer sur leurs résultats environnementaux et sociaux (loi NRE). En sens inverse, on note que la dérégulation de certains marchés conduit à un allègement des contraintes, notamment de service public, dans le volet formel.

De même, certains débats de société tels que l’obésité, la préservation des ressources naturelles, l’enseignement, entrent dans le spectre des enjeux sociaux où l’on attend l’entreprise.

L’entreprise face aux enjeux sociopolitiques

Dès lors, les entreprises doivent prendre en compte les enjeux de société actuels et évaluer l’impact qu’ils peuvent avoir sur la marche des affaires.

Identification des enjeux d’opinion

Face à la montée croissante des attentes, les entreprises doivent être en mesure de les anticiper, de les comprendre et surtout de les intégrer dans leur stratégie.

Au-delà de ce constat de bon sens, les experts de McKinsey notent une certaine inaptitude des dirigeants actuels à intégrer ce que Joseph Nye appelle les « Soft forms of Power » (basés sur l’influence par la culture et l’idéologie), dans leurs modèles standards d’analyse stratégique.

Toutefois, les enjeux sont considérables. On peut identifier trois grandes incidences :

- les forces en présence peuvent altérer fondamentalement l’image et le fonctionnement d’un secteur industriel (agroalimentaire, chimie, pharmacie),

- l’impact financier immédiat et de réputation à long terme peut être très important (Monsanto, Nike, Total, Exxon)

- de nouveaux produits et de nouveaux marchés peuvent émerger avec les évolutions socio politiques (environnement et automobile, le marché des célibataires).

Sur le plan opérationnel, les dirigeants doivent mettre en œuvre des systèmes de veille de l’opinion, analyser les évolutions puis en mesurer les impacts sur l’entreprise avant de définir une stratégie d’intégration de ces nouveaux enjeux. Dès lors, l’entreprise doit juger de l’opportunité de s’engager dans des débats externes et évaluer la pertinence de partenariats ou autres formes de coopération avec des entités externes.

Toutefois, il n’y a pas ici de place pour l’angélisme. Le but principal de l’entreprise reste de dégager des niveaux de profits assez importants pour assurer sa pérennité. Il ne s’agit pas pour l’entreprise d’être guidée par les attentes de ses stakeholders (qui sont souvent contradictoires), mais de savoir qualifier les enjeux réellement porteurs de risques et d’opportunités puis d’en dégager des actions susceptibles d’être expliquées et confrontées à la fois aux attentes internes et externes à l’entreprise. Il faut au final que les dirigeants aient des convictions !

* Ce texte s’inspire très largement de deux articles :

- « When social issues become strategic », McKinsey Quarterly, mars 2006

- « Difficult decisions for an uncertain world », Financial Times, 16/03/06, Donald Sull

 

Télécharger l'article complet avec les schémas - 5 pages au format PDF

Benoît MATHIEU – Gérant Objectif Opinion

Magazine de la communication de crise et sensible.

(c) Tous droits réservés par les auteurs


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright