Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Lundi 11 Decembre 2017  - Le Magazine de la Communication de Crise et Sensible
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

ARTICLES
accueil > Tous les articles > Article 0119
Combattre le « Facteur Peur » en situation de crise

Communication de crise - le magazine vol.11
ISBN
2-916429-01-08

Article paru dans :
Le magazine de la communication de crise et sensible
Vol 11 - pdf - 82 pages - 8,5 Mo
   
Envoyer cet article

>

Rédigez un article

ENGLISH VERSION
Communication de crise
Combattre le « Facteur Peur » en situation de crise
Paul Sullivan

 

En tant que media trainer, je suis souvent sollicité par des entreprises ou des organismes en situation de crise. Ces crises ont été aussi variées que l’expérience humaine le permet : rappel de salami, turpitudes d’une célébrité (dont nous tairons le nom) jusqu’aux situations extrêmes comme les épidémies ou le déraillement d’un train. Mon expérience couvre un large champ depuis de grands groupes de plusieurs milliers d’employés jusqu’aux petites sociétés de cinq personnes. J’ai également soutenu des PDG et des ingénieurs spécialistes du domaine sanitaire. Nous pourrions multiplier les exemples, mais quelque soit la crise, un facteur récurrent demeure: la peur.

Bien entendu, nous pouvons trouver dans nos activités quotidiennes une multitude de raisons d’avoir peur. Vivre est dangereux par nature. Nous pourrions même penser que se lever chaque matin tient du miracle car le danger est partout. Dans le monde des affaires, une poignée de main peut s’avérer dangereuse ; le politique pourra craindre un sourire ; l’écologiste aura peur de l’air qu’il respire. Les responsables verront des vies dépendre de leurs décisions. A une moindre échelle, votre salaire peut dépendre d’une seule de vos décisions. En situation de crise, le « facteur peur » peut s’accroître pour devenir le plus présent en un lieu. Oui, il est possible de sentir une peur ambiante.

L’argument pourrait être de considérer la peur comme un élément positif qui permet de garder les pieds sur terre. Mon expérience démontre le contraire, la peur est mauvaise conseillère et altère la capacité de décision. Les individus peuvent être amenés à se focaliser sur ce qui pourrait se produire plutôt que sur les faits ce qui leur interdit d’agir à bon escient.

Mon job consiste à les soutenir dans leur communication alors qu’ils sont en situation de crise. Or, la communication est primordiale dans de telles situations : des personnes dépendent directement de l’information diffusée ou attendent que leurs appels à l’aide soient entendus. D’autres personnes, indirectement affectées, ont besoin de savoir ce qui se passe. Enfin, il y a également l’inévitable corpus des spectateurs de la crise.

La peur rend la communication difficile. Prenons pour exemple Michael Brown, directeur de la Federal Emergency Management Agency aux USA, universellement blâmé pour la lenteur de son action consécutivement au désastre de l’ouragan Katrina en Louisiane. Il est resté pendant des heures à Washington à attendre que d’autres agissent à sa place et après avoir été licencié, a rejeté la faute de son inaction sur d’autres acteurs. La responsabilité d’une agence fédérale de gestion des secours impose, lors d’une catastrophe de cette ampleur, d’être au cœur de l’action plus rapidement qu’Anderson Cooper, le « chevalier blanc » de CNN. Non seulement il aurait pu venir en aide aux victimes, mais il aurait probablement conservé son job. La première chose que je déclare aux personnes confrontées à une crise se résume simplement à : « remontez vos manches et allez au charbon ! » Non seulement vous soutiendrez tous ceux qui ont besoin de votre aide, mais il s’agit du meilleur angle d’attaque d’une crise.

On pourra regretter qu’un responsable en situation de crise ne soit pas jugé uniquement sur ses actes, mais sur la perception de son action. J’admets qu’il est très dur de faire correctement son travail lorsque l’on est coincé au centre d’un bassin, cerné par les requins de la presse. Mais si vous considérez les médias comme une ressource plutôt qu’une menace, ils peuvent devenir utiles sur deux plans : en fournissant l’information nécessaire à ceux qui ont en besoin et servir de baromètre de l’opinion publique. Car les échanges entre un gestionnaire de crise et les médias sont bidirectionnels. Vous pourrez utiliser les médias pour agir en les considérant comme… des médias : un moyen d’acheminement de l’information. Plus vous fournirez d’informations, moins les médias seront tentés de spéculer et seront sensibles à la rumeur ou aux propos incendiaires issus d’autres acteurs. Dites-leur ce que vous savez, mais surtout pas plus.

Voici un exemple que je ne comprendrais jamais. Gordon Campbell, premier ministre de la Colombie Britannique, fut dépêché sur le naufrage du ferry Queen of the North, ce qui pouvait sembler à priori positif. Il félicita les secours d’avoir évité une catastrophe mais ceci avant même de savoir si un drame s’était joué et pour découvrir dans un second temps que deux personnes n'avaient pas échappé à la mort par la noyade. Ce fut stupide et n’a fait qu’amplifier l’angoisse des familles des victimes. Parlez-en à vos connaissances, mais évitez de faire des promesses prématurées et non fondées sur des faits. Tout ceci peut sembler simpliste, mais en situation de crise les individus réagissent rarement dans leur propre intérêt. Car au delà de l’analyse rationnelle, nous restons des créatures émotives souvent dirigées par nos sentiments. Le premier ministre a ainsi cédé à la fois à la pression qui le plaçait au premier plan et au soulagement face à une menace qu’il imaginait disparue.

Les journalistes restent d'excellentes sources d'information, même lorsqu'ils posent des questions brutales. Si vous êtes véritablement en position d’écoute des journalistes, leurs questions vous en apprendront beaucoup sur la situation de crise : après tout, elles sont formulées pour recueillir de l'information. Les ignorer ou les exclure serait périlleux car vous avez besoin de l’information qu’ils peuvent vous fournir. Ecouter attentivement les journalistes, sans crainte, trouvera également sa récompense dans l’intelligence qu’ils vous rendront en retour.

En situation de crise, il est difficile de considérer les journalistes autrement qu’une menace. Mais si vous considérez chaque rencontre avec les médias comme une opportunité de communiquer vers vos publics cibles, si vous passez outre les tensions, vous pourrez maîtriser la presse et en faire un moyen de vous adresser à l’opinion publique.

Les personnes sont généralement effrayées à la vue d’un stylo ou d’un appareil photo. Cette crainte est légitime, surtout si vous avez le tempérament de Michael Brown nommé ci-dessus. Mais si vous relevez vos manches et allez à la rencontre des médias pour leur expliquer simplement comment vous relevez vos manches et attaquez la crise, vous n’aurez rien à craindre d’eux.

Il est important de considérer votre rôle de communicant. Votre vérité est souvent aussi importante, sinon plus, que les rumeurs qui tourbillonnent autour de la situation de crise. Mais elle n’est pas si EVIDENTE que vous pourrez l’imaginer. Il vous faudra être clair dans vos énoncés et explications. Ceci demande d’identifier vos messages clés et de les soutenir par des illustrations et des exemples marquants. C’est à vous de fixer votre propre contexte. Répondre à une question difficile par « permettez-moi de resituer le contexte…» ou encore « la question importante est…» n’appartient pas à la manipulation. Vous ne faîte que relayer et valider votre message et vos exemples ou illustrations, ce qui est essentiel.

La raison pour laquelle je défends si ardemment le droit de mes clients à s’expliquer avec leurs propres mots me vient de l’expérience. Celle-ci m’a démontré à quel point, intimidés par les médias, ils culpabilisent et n’osent exprimer leur point de vue. C’est une erreur humaine de mettre sur le marché du salami impropre à la consommation. Il est donc normal de se sentir coupable dans une telle situation. Mais il est également nécessaire de rappeler au public qu’en même temps que vous expliquez les mesures sanitaires que vous avez prises pour limiter les risques, 99 fois sur 100, le salami est comestible. Dans le cas contraire vous trompez le public en lui laissant se forger une fausse opinion sur la sécurité alimentaire du salami.

Il y aura tous ceux qui trouveront un intérêt à laisser croire que le salami n’est pas une denrée sûre : ils ont d’autres objectifs que de propager la vérité sur le sujet et doivent être stoppés avec détermination. Pourquoi reculer et permettre au public d’être trompé par des impressions, voir de la propagande ? Les médias s’adresseront à vos contradicteurs car ils ont besoin d’un maximum d’informations. Il est nuisible de rester en arrière plan et de critiquer les médias pour leur manque de discernement et il est beaucoup plus efficace de relever vos manches et d’aller exprimer votre point de vue. Invariablement, les conséquences seront moins graves. Franklin Roosevelt avait raison : « La seule chose que nous devons craindre est la crainte elle-même. »

Paul Sullivan

Trois décennies dans les médias ont donné à Paul Sullivan et Sullivan Media de solides fondements pour développer des stratégies de communication pertinentes. Basé à Vancouver au Canada, Sullivan Media travaille avec un large spectre de sociétés et d’organisations à travers l’Amérique du Nord dans l’élaboration de plans et de moyens de communication efficaces.

Paul Sullivan - President and Director of Strategy
Sullivan Media
1600--750 West Pender Street
Vancouver, BC - V6C 2T8
Office: 604-685-4742
http://www.sullivanmedia.com/ 

Traduit de l'anglais par Didier Heiderich.

Article publié dans le Magazine de la communication de crise et sensible vol. 11

 

(c) Tous droits réservés par les auteurs


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright