Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Lundi 11 Decembre 2017  - Vous êtes sur  www.communication-sensible.com
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

ARTICLES
accueil > Tous les articles > Article 0047
Evaluation du coût de mise en œuvre de moyens systématiques de prévention

Version pour impression
Envoyer cet article

>

Rédigez un article

   
Evaluation du coût de mise en œuvre de moyens systématiques de prévention et comparaison de ce coût avec celui des moyens humains et matériels de l’ «action-réaction » dans le cas d’un accident pétrolier. Extrapolation sur un accident nucléaire.

Par Catherine Ostermann, Février 2004

Les éléments permettant de calculer le coût de la prévention d’un accident technologique majeur ne sont pas connus : il est dès lors difficile de s’engager dans une démarche volontariste de prévention des risques, car peu de travaux font état du coût comparatif entre la mise en œuvre dès la construction de l’installation de modes de prévention efficaces de risques à venir, et du coût de la mise en œuvre de systèmes d’urgence déclenchés en cas de survenance d’un accident.

En particulier, le coût d’un accident nucléaire est très difficile à apprécier. C’est pourtant une préoccupation importante de tout citoyen français que d’en avoir une vague idée, la France étant en effet le pays au monde qui a axé son indépendance énergétique sur la construction de centrales. Avec 57 installations nucléaires de base sur son sol, et à l’aube du renouvellement de tranches existantes en de nouvelles installations, il est primordial que l’état connaisse le coût de mise en place de modes de prévention pertinents, afin que la décision ultime de construire et celle tendant à définir quels types d’infrastructures seront construites soit prise en connaissant les investissements nécessaires pour assurer la sécurité des citoyens. Cependant, il est difficile, pour des motifs de nature variée, d’obtenir l’information pertinente pour avoir ne serait-ce qu’une idée de proportions dont on parle ici.

Aussi, et parce que le secteur pétrolier est plus transparent en matière de grands risques encourus du fait de l’installation et des risques touchant celle-ci le calcul suivant, même si le but ultime est de découvrir des proportions applicables au programme nucléaire, a été réalisé sur un accident pétrolier. Le plus proche sémantiquement d’un accident d’installation nucléaire de base étant un accident pétrolier terrestre, par exemple un incendie rendant un oléoduc indisponible, celui-ci a été retenu.

Nous avons choisi de vous dérouler notre calcul, sans disserter sur le choix des éléments qui y ont été évalués, lequel pourrait faire l’objet d’une autre publication. Le présent calcul a été établi sur un oléoduc sur une période de 12 ans. L’hypothèse d’un accident seulement pendant cette période-là a été retenue.

1.Coûts de gestion ex-post.

Le premier coût est celui de la dégradation sur le matériel lourd, c’est à dire les dégâts physiques sur l’oléoduc (dégâts d’infrastructure). Celles-ci sont estimées à 30% du prix d’acquisition du matériel. Or, le prix de l’infrastructure d’un pipe-line est d’approximativement 90 000 USD. En effet, on peut estimer qu’au-delà de 30% de volume de matériel détruit, les pompiers auront maîtrisé l’incendie.

30%*90 000=3 000 USD.

Le second type de dommages est le coût du pétrole perdu dans l’incendie, soit 20% du volume de pétrole transporté dans l’oléoduc. La perte pour l’exploitant est une fonction du prix d’acquisition du pétrole. Le prix du baril est estimé à 25 USD par baril dans les prochaines années (« La Nature et les risques », édition Odile Jacob, 2002) mais nous retiendrons un prix de 10 USD par unité de pétrole transporté (coût du conditionnement soustrait). On évalue un volume de ventes d’environ 80 000 unités par an soit un total, pour un prix d’acquisition ramené à 10 USD par unité, de 800 000 USD par an.

20% de ce montant est égal à 40 000 USD.

Le troisième dégât imputable à l’accident repose sur la masse salariale. Une partie de celle-ci sera en effet affectée à la gestion de l’accident. Artificiellement, celle-ci est comparable au coût de la sous-traitance, soit l’intervention d’un consultant pendant 10 jours à 400 USD l’un.

La masse salariale affectée à l’accident est de 4 000 USD.

Le quatrième type de recours nécessaire pour gérer ex-post les dégâts d’un accident sur un oléoduc est celui, pour un accident touchant un point névralgique de l’alimentation en eau et en électricité, anciennement assurée par l’infrastructure déficiente, de la mise en œuvre des mécanismes de substitution nécessaires pour alimenter les abonnés pendant l’interruption du circuit normal d’alimentation.

Le cas d’un accident de sécurité civile ayant eu lieu en France il y a une dizaine d’années avait donné lieu aux principales dépenses suivantes :

- achat d’une tonne de matière première par jour pendant 10 jours, soit 50 000 USD,

- transports permettant l’alimentation, pendant les 10 jours nécessaires à la remise en état de l’infrastructure, coûtant 200 000 USD.

Le coût de mécanismes de substitution s’élève donc à 250 000 USD.

Or, en termes d’échelle, la taille de l’infrastructure pétrolière dont on évalue ici les coûts d’accident étant quatre fois supérieure à celle du système de substitution de référence, on propose d’appliquer ce ratio à l’évaluation du coût total de mécanismes de substitution. Les mécanismes de substitution coûtent 1 000 000 USD. Les mécanismes de substitution à prévoir s’élèvent au total à 1 000 000 USD-200 000 USD (par convention, ratio d’erreur), soit 800 000 USD.

La dernière niche de coûts imputables à la gestion de l’accident dans l’urgence est celle des impacts sur l’environnement, évalués sur la base d’accidents passés, à 30% du total des autres coûts, soit 30% de 847 000 USD.

Les dommages à l’environnement nécessitent de dépenser 254 000 USD en gestion « ex-post ».

Le coût de la gestion des conséquences de l’accident est donc de 1 100 000 USD.

2. Coût de mise en place d’un mode de prévention pertinent.

Le système existant coûte 1 000 000 USD d’achat de matériel, auxquels s’ajoutent 10% de frais d’entretien tous les 3 ans, soit 400 000 USD au total pour une période de 12 ans.

Un système de substitution possible au transport de pétrole liquide, soumis à différentes vulnérabilités, est de transporter du matériau sous une autre forme que l’état liquide.

Le nombre de transports nécessaires pour remplacer l’activité de l’oléoduc est évalué à 10 par mois, chacun ayant un coût unitaire de 100 000 USD.

La mise en place de ce mode original de prévention d’accident d’oléoduc pour une période de 12 ans est de 144 000 000 USD.

Le coût approximatif de mise en place d’un système de prévention efficient est de 145 100 000 USD.

3.Comparaison.

Il est donc 36 fois moins cher d’employer l’existant et d’attendre qu’un accident survienne, plutôt que de mettre en place un nouveau système de transport -plus sûr- de pétrole.

4.Extrapolation à un accident nucléaire.

Les infrastructures nucléaires supportent des coûts bien supérieurs –de l’ordre de 20 fois plus- à ceux de systèmes de production d’énergies fossiles.

Le coût de la gestion d’un accident est alors d’environ

20*1 100 000 = 22 000 000 USD

De même, le coût de la mise en place de modes de prévention est d’environ

20*144 000 000 = 2 880 000 000 USD

5. Conclusion.

La mise en place d’un mode industriel plus sûr est donc aussi plus chère. Cependant, cet investissement, lissé sur les dizaines d’années d’amortissement de l’infrastructure, permet à la fois d’alléger le coût d’investissement de modes de prévention pertinents et d’assurer une sécurité pour nos citoyens –et de retrouver ainsi, et au-delà de mécanismes législatifs parfois irréalistes- leur confiance.

L’enjeu pour l’industrie ne saurait être plus clair : investir dans la prévention, c’est s’assurer un avenir, car c’est offrir aux victimes le droit d’imputer la survenue d’un accident à d’autres causes que la seule négligence. Pérennité assurée.

* Catherine Bodeau-Péan Ostermann

Travaux sur le risque référencés aux Presses Universitaires de France (revue "Philosophie et Politique")

Site Web: http://membres.lycos.fr/bodeau/

Elle est également l’auteur de plusieurs articles sur CCC.

Catherine.bodeau-pean@wanadoo.fr




 


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright