Le magazine de la communication de crise, sensible et de la gestion de crise édité par l'Observatoire International des Crises - OIC

Le Magazine de référence en communication de crise, gestion de  crise et communication sensible depuis 2000

Observatoire International des Crises - OIC   | Accueil | Espace Presse | A propos de l'OIC | Vie privée  Issues management & crisis communication review
Si vous avez marqué des pages sur la communication de crise, vous les retrouvez ici.Vous permet de marquer cette page pour vous en souvenir lors de votre prochaine visite sur CCCVous permet d'envoyer une page sur la communication de crise vers un autre site Web
 

Accueil
 

Le magazine


Articles


Publications


Espace presse

 

Flux RSS de la communication et gestion de crise
Flux RSS

 

 ISSN 2266-6575

 


 

 



 

 



 Site web de l'Observatoire International des CriseCommunication de crise - gestion de crise - communication stratégique - magazine
Lundi 11 Decembre 2017  - Vous êtes sur  www.communication-sensible.com
Vous pouvez librement réaliser un lien vers cette page depuis votre site.

ARTICLES
accueil > Tous les articles > Article 0028
 BUFFALO GRILL OU LES SYMPTOMES D’UNE SOCIETE DE LA PEUR

Imprimer
Télécharger l'article au format PDF (112 Ko)
Envoyer cet article

>

Rédigez un article

   
BUFFALO GRILL OU LES SYMPTOMES D’UNE SOCIETE DE LA PEUR
par Christophe Roux-Dufort (*)


Le battage autour de Buffalo Grill s’est apaisé. Avec le retour d’une actualité brûlante qui a très vite comblé le vide médiatique des fêtes de fin d’année, cet épisode disparaît peu à peu des esprits. Bien entendu, pour l’entreprise, la crise n’est pas finie. Les investigations se poursuivent et la reconquête des clients et des marchés financiers est lancée. Elles prendront vraisemblablement du temps. Sans présager des probables rebondissements judiciaires, il y a fort à parier toutefois que d’ici quelques mois nous aurons oublié cet événement qui aura ponctué la fin de l’année 2002. Cette crise est pourtant riche d’enseignements tant du point de vue des caractéristiques de l’événement que de ce qui l’a déclenché et alimenté. Cette analyse à froid est d’autant plus cruciale que la crise de Buffalo Grill incarne à nos yeux l’esquisse de ce que beaucoup d’entreprises grand public auront à affronter dans les années qui viennent.

Premier enseignement, ce qui se dit d’une crise devient plus important que la crise elle-même. L’affaire Buffalo Grill nous en fournit un excellent exemple. Au départ la crise ne repose que sur peu de chose : quelques allégations d’anciens salariés qui soutiennent que leur employeur a importé de la viande britannique pendant l’embargo, les restes d’une étiquette et un message électronique produit par un employé ayant quitté l’entreprise. Pourtant la tourmente médiatique qui étouffe rapidement Buffalo Grill donne l’illusion que la cause est grave et qu’elle met en danger des populations innocentes. En réalité cette disproportion entre les faits et le discours sur les faits n’est pas étonnante. Toutes les conditions du déchaînement étaient d’emblée réunies : résurgence de la crise de la vache folle, anxiété alimentaire, chaîne de restauration grand public de renom et…vide médiatique de fin d’année. Dès lors malgré tous les efforts de l’entreprise, les jeux sont faits. Buffalo Grill doit se débattre seule dans la bourrasque. Seule ? Pas tellement. Les dirigeants bénéficient de tous les soutiens légitimes qu’ils peuvent espérer : au premier plan les administrateurs et les salariés puis la DGCCRF qui affirme que tous les contrôles effectués par ses équipes depuis 1996 n’ont révélé aucune malversation vis-à-vis du respect de l’embargo sur les viandes bovines britanniques. Cette conclusion sera relayée plus tard par Renaud Dutreil lui-même, Secrétaire d’Etat à la consommation. Et pourtant rien y fait. L’opinion publique et les médias bouleversent la donne et pulvérisent la légitimité pourtant fondée de Buffalo Grill.

Deuxième enseignement, l’impuissance des entreprises face au déferlement médiatique témoigne de la présence systématique de puissants ressorts sociétaux contre lesquels il est difficile de résister. Nous ne vivons pas dans une société du risque comme on a tendance à le penser mais plutôt dans une société de la peur qui ne supporte plus l’idée du risque. Obsédées par le risque zéro, hantées par ce qu’elles ingurgitent, assurées contre toute forme de perte et terrifiées par la violence et l’insécurité, nos sociétés développées sont devenues des terreaux fertiles pour l’émergence de crises comme celle de Buffalo Grill où le simple fait d’agiter l’épouvantail d’un danger potentiel suffit à faire frémir les consommateurs transis que nous sommes devenus. Plus encore la surmédiatisation des épisodes comme Buffalo Grill où les discours récurrents sur l’insécurité sous toutes ses formes montrent à quel point nos sociétés ont besoin de se doper à la peur pour se donner l’illusion d’exister. La « judiciarisation » de la société sur un mode à l’américaine enfonce plus encore le clou de la suspicion dès lors qu’une anomalie de consommation est suspectée. En outre l’extension du principe de précaution à toutes les activités économiques expose définitivement les entreprises dès que la moindre anormalité est constatée sur un produit ou un service. En résumé les crises ne naissent pas toujours d’un événement exceptionnel (explosion,, marée noire etc) mais se nichent de plus en plus dans les interstices de l’imperfection des organisations (défauts de qualité, mauvaise communication, plaintes de consommateurs, etc).

Troisième enseignement, la crise de Buffalo Grill est aussi le symptôme d’une incapacité de la Science comme du Droit à apporter des réponses univoques aux évolutions complexes de notre société. Qu’il s’agisse des risques alimentaires, du risque industriel majeur, des risques urbains ou même des risques terroristes, ces dossiers imposent de telles ruptures dans les modes de raisonnement scientifiques et juridiques que l’identification des causes, des conséquences et des réseaux de responsabilités, lorsqu’elle est possible, fait l’objet de longues années d’investigations, trop longues sans doute pour satisfaire les exigences et la soif d’explications du public. Les incertitudes qui planent encore sur les tenants de l’explosion d’AZF, sur les conséquences de la crise de l’ESB, sur les impacts des OGM où même sur les effets réels des radiofréquences émises par les téléphones portables sur l’organisme humain achèvent de nous convaincre que peu d’alternatives crédibles apparaissent pour donner un sens aux crises qui nous affectent. Sur cette scène vide de sens, les médias sont souverains. Ils convoquent systématiquement l’opinion publique et lui proposent de se prononcer sur la légitimité et l’acceptabilité de tel ou tel risque. Là encore les ressorts de la société de la peur jouent à plein. Dès lors qu’un risque perçu existe pour le bien-être de la population, les politiques sont invités à agir rapidement. Le principe de précaution et les réglementations font encore office de solution pour apaiser nos angoisses.

Quatrième enseignement, les pratiques des entreprises en matière de gestion des risques et des crises s’en trouvent considérablement affectées. En temps de crise, seule la préservation de l’image et des intérêts de l’entreprise comptent. On comprend alors la logique que sous-tend le recours fréquent à des agences de communication pour prendre en charge la gestion des événements. La gestion de crise devient affaire de rhétorique. Au tribunal de l’opinion publique, convaincre de la légitimité et du bien-fondé de son action reste en somme la priorité. En cela c’est aux communicants de faire leurs preuves. Au poids de la communication de crise s’ajoutent, en temps normal, des pratiques coûteuses de retrait ou de rappel de produits de plus en plus fréquents dans les entreprises dès qu’un doute subsiste sur la qualité. On débouche sur des situations où l’image d’une organisation se fonde plus sur sa capacité à retirer rapidement et en quantité des produits d’un marché pour protéger le consommateur que sur sa capacité à les délivrer.

Y a t il plus de crises qu’avant ? Certainement non mais le décor dans lequel elles se développent a changé. De la société des années 80 et 90 qui découvre brutalement avec Three Miles Island, Tchernobyl, Challenger ou Exxon-Valdez que le risque majeur est inhérent aux développements technologiques des sociétés occidentales, nous évoluons vers une société de la peur qui refuse l’existence d’une quelconque anomalie dans ses modes de consommation. C’est dans ces eaux sombres et instables que les entrepreneurs doivent maintenant s’aventurer pour décider de leurs développements. Si cette tendance se confirme, il faudra s’attendre à ce que la gestion de crise devienne une dimension clé de la pérénnité des entreprises non plus en tant que paravent dans le feu de l’action mais bien comme partie intégrante de la réflexion stratégique et prospective. Qui peut se vanter de le faire aujourd’hui ?

Article mis en ligne le 24 Mars 2003

 

(*) Christophe Roux-Dufort est titulaire d’un MBA et docteur en sciences de gestion de l’université Paris-Dauphine, il a été professeur de stratégie d’entreprise et de gestion de crise à l’Edhec de 1994 à 2000. Il effectue des recherches sur les crises depuis 1989. Il est actuellement professeur à l’EM Lyon. Ses travaux s’adressent aux dirigeants qui souhaitent capitaliser sur des situations de crise et mettre en place des dispositifs de prévention.

Voir aussi, l'ouvrage de C. Roux-Dufort :
"DECIDER ET GERER EN SITUATION DE CRISE"

© Tous droits réservés par l'auteur


 

 

Antropia - Moteur de recherche documentaire sur les sciences de l'information et de la communication Rechercher avec antropia

Communication financière de crise
n°24, février 2017
Télécharger le magazine n°24 - pdf - 29 pages,
ISSN 2266-6575
 


 

L'observatoire en campagne
Magazine éphémère  "L'Observatoire en campagne", dédié à l'analyse de la présidentielle 2017 en France
ISSN 2266-6575
observatoireencampagne.com
 



 

Prospective :
Horizon 2020
Numéro spécial 15 ans
n°23

Téléchargez le magazine n°23
60 pages, PDF - gratuit.
ISSN 2266-6575
 

Actualité


Partenariat Recherche et développement

Annonce -
L'OIC et Heiderich Consultants collaborent sur 7 thèmes stratégiques en gestion et communication de crise
En savoir plus :
Le communiqué

research.heiderich.fr

 

France.Evénement - L'observatoire International des Crises partenaire de "Influence Day" qui se déroulera le 14/09/17 à Paris. Interventions de Natalie Maroun  - influence-day


 

France.R&D - Article de fond « La mise en récit des exercices de crise » rédigé par Natalie Maroun et Didier Heiderich dans La LIREC, lettre d’information de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Juillet 2017 – Télécharger


 

Etude.Communication - Parution dans la revue de la Communication Publique « Parole Publique » d’un dossier sur « L’enjeu environnemental: une communication-action complexe ». Article introductif de Thierry Libaert« Communication et environnement: partie liée ». Page 50 et 51. N° 16. Juin 2017.

 
 

France.Aviation - Conférence « Les compagnies aériennes face à l’accident », intervention de Didier Heiderich la communication de crise, 9 juin 2017

 

 

Maroc.Communication - Conférence le 12 mai 2017 et formation de Didier Heiderich les 13 et 14 mai 2017, Hôtel Kenzy Tower - Casablanca "Communication sensible et gestion des crises, stratégies et techniques" Information et inscription


 

France.Politique - Didier Heiderich était l'invité de Public Sénat dans l'émission "Déshabillons-les" du 4/03/17 sur la communication politique de crise - Voir

 

France.Presse - Interview de Natalie Maroun dans Les Echos Business sur la communication financière de crise "Affaire Vinci : comment limiter les risques ?", le 12/12/2016 - Lire

 

France.Santé - Retrouvez la vidéo de la conférence de Didier Heiderich au GRAPH sur "La vérité" - Vidéo
Téléchargez les Diapositives "Mensonges et vérité" (pdf)

 

France.Presse - Interview de Didier Heiderich sur la communication sensible d'UBER, 23/12/16 - Lire

 

France.Conférence - Conférence de Natalie Maroun sur la gestion des crises internationales à l'IHEDN, 6 décembre 2016

 

Suisse.Conférence - Didier Heiderich donnera une conférence sur les relations publiques de crise auprès des communicateurs et des élus de la Ville de Genève au Palais Eynard , novembre 2016

 

France.Justice - Didier Heiderich invité de la direction de la communication du Ministère de la Justice à participer à une table ronde sur la communication judiciaire et réseaux sociaux lors d'attentats auprès des magistrats délégués à la communication (MDC). Cette table ronde sera l'occasion d'un retour d’expérience : La communication de crise face au risque d’attentat par Agnès Thibault-Lecuivre, Vice-procureur, Chargée de mission presse communication et international, Cabinet du procureur de la République de Paris. 21 novembre 2016


France.Communication. Sortie du livre "La communication environnementale" (CNRS Editions, Les Essentiels d’Hermès), sous la direction de Thierry Libaert, novembre 2016


France.Politique - Analyse de la communication politique de crise par Natalie Maroun dans le magazine ComPol, 20/10/16


France.Agriculture - Didier Heiderich invité du Syrpa le 27/09/16 pour intervenir sur le thème "Se préparer à gérer les crises, retour d’expérience d’acteurs"

 

Article.Communication - "Communication de crise : priorité à l’interne", article de Didier Heiderich dans HARVARD BUSINESS REVIEW, aout 2016 - Lire

 

Chine.Sécurité Civile - Organisation  d'un programme de transfert de compétences en gestion de crise pour les autorités et l'ENA Chinois. Une collaboration Heiderich Consultants et l'Observatoire International des Crises, août 2016
 

Suisse.Radio - Didier Heiderich, invité principal de la matinale de la Radio Télévision Suisse pour analyser le risque et sa perception, le 2 juin 2016 - Lire

 

France.Politique - Didier Heiderich invité de l'émission d'analyse politique de Public Sénat "Déshabillons-les !" du samedi 9 juillet 2016 - Extrait

 

Conférence. France.Santé - Didier Heiderich interviendra le 12 mars 2016 dans le séminaire du GRAPH sur "La vérité"
Programme

 

R&D. France - L'OIC s'associe au groupe de travail de l'ANVIE sur "Fait religieux, identités et diversité" sur la communication interne et religion. 2016
L'ANVIE

 

Lille. Conférence - Natalie Maroun intervient à la conférence annuelle de Sciences Po Lille sur la mise en scène de la transparence, le 24 novembre 2015

 

Documentaire - Témoignages de Natalie Maroun et Didier Heiderich dans le film "Même pas peur" réalisé par Ana Dumitrescu, octobre 2015
Fiche Allo Ciné

 

Livre. Parution du livre « Les nouvelles luttes sociales et environnementales » par Thierry Libaert et Jean Marie Pierlot, aux editions Vuibert, septembre 2015

 

France. Etat/collectivités - "La communication de crise. Réflexions théoriques et retours d’expériences", conférence inaugurale de Natalie Maroun à l'INET le 17 septembre 2015 de 2 jours de travaux sur la gestion de crise sous l'égide du CNFPT à Strasbourg. Cette conférence de Natalie Maroun sera retransmise dans les autres centres en France.

 

Presse - Interview de Natalie Maroun dans la matinale de la Radio Suisse Romande "Comment gère-t-on un scandale international ?" - Ecouter

 

Livre - "La communication d'entreprise", Philippe Morel. Participation de Didier Heiderich

 

Presse - Interview de Didier Heiderich dans Challenges pour l'article "Les chiens de garde qui font peur", juin 2015, sur les relations sensibles et la médiation entre groupes internationaux et associations

 

Crisis Management - Natalie Maroun will speak about "Post-crisis and post-conflict management", ENA (Ecole nationale d'administration), Master « Public governance and international relations » « Global governance and international challenges», 2015.

 

R&D International - Report "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events". This Report summarises the results from a workshop held on 2-3 October 2014, in Oslo, Norway. HEIDERICH was being represented by Natalie Maroun, PhD, Associate consulting director. 2015
Download the report

 

Recherche - Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile
Première réunion du nouveau comité scientifique auquel Didier Heiderich appartient au sein du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur la sécurité civile (CERISC) de l’ENSOSP, 13 février 2015

 

Conférence - L’Association des Agences de Voyages de Casablanca organise le jeudi 22 janvier 2015 à Casablanca, un Forum sous le thème « Communication & le Tourisme, Enjeux & Perspectives », conférence de Didier Heiderich.

 

Colloque  - "Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU)"  à l'ENSOSP le 27/11/14, avec l'intervention de Didier Heiderich
 

Workshop - Natalie Maroun participera au workshop  "Risk Communications for Public Health Emergencies: What to Learn from Real-life Events" à Oslo les 2 et 3 octobre 14,  organisé par l'Asia-Europe Foundation (ASEF) et le Research Concil of Norway (RCN) - Programme

 

Conférence - Deloitte et l'OIC animeront l'atelier "La gestion de crise - rôle de l'audit interne" le 3 octobre 2014, dans la conférence annuelle de l'IFACI

 

Conférence Internationale - Didier Heiderich et Natalie Maroun donneront une conférence à Chypre le 9 mai pour la journée de l'Europe sur le thème de la "Reconstruction post-crise"
 


"El Watan"
Interview de Didier Heiderich sur la communication politique de crise à la veille des élections, 16 avril 2014 - Lire
 

Ministère des Affaires Etrangères
Le Programme d’invitation des personnalités d’avenir du Ministère des Affaires étrangères (MAE) invite chaque année des personnalités étrangères promises à une position d’influence dans leur pays. Dans ce programme, le MAE a souhaité que Mme Deniz BIRINCI. Secrétaire générale adjointe du Parti social-démocrate chypriote-turc, nous rencontre pour un échange sur la communication politique, institutionnelle et en particulier la communication de crise. Avril 2014
 

 

Gazeta Wyborcza (Pologne)
Interview de Natalie Maroun sur la communication politique de crise
"Pan Budyń chce pokazać Francuzom lwi pazur [Jaką przemianę chce przejść prezydent Francji?]"(15 avril 2014) - Lire
 

 

Agefi Magazine (Suisse)
Le "Social licence to operate
", article de Didier Heiderich et Farner Consulting, mars 2014 (Pdf) - Lire

 

Le Soir (Belgique)
Communication de crise: hors les réseaux sociaux point de salut ?
article de Thierry Libaert et Christophe Roux-Dufort
Lire

 

R&D - "Réinventer la communication de crise"
Projet ADFINITAS, 2013-2014
L'OIC travaille sur l'après communication de crise et les relations publiques de crise en partenariat avec des acteurs privés.


A lire sur le sujet :
Article - "La communication de crise est morte, vivent les relations publiques de crise !"
Par Didier Heiderich et Natalie Maroun,
Publié par l'Observatoire géostratégique de l'information (page 2), 2013, Lire

 

Les relations publiques de crise. Une nouvelle approche structurelle de la communication en situation de crise. Didier Heiderich et Natalie Maroun, janvier 2014. Synthèse des travaux de l'Observatoire International des Crises en relations publiques de crise, principes et méthodes. PDF, 18 pages - Télécharger

 

 

Formation à la gestion de crise

Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Eligible au DIF
Information

 

Formation
Communication de crise

Formation à la communication de crise et au média training de crise
Sous l'égide de
l'Observatoire International des Crises
Information
 


Formation intra en gestion et communication de crise :
Information

Formation interministérielle en communication de crise :
Information
 


 

 




Marque déposée

Rappel :
Observatoire International des Crises
est également une marque déposée.
 

Observatoire International des Crises
 

 

 

 Également sur le magazine

publications sur la communication crise communication sensible communication stratégique

Publications
Retrouvez au format papier numérique sur nos publications.

| Nos Publications
 

 Partenaires

 

Heiderich
Conseil en communication de crise et Gestion de crise

 

 

Outils professionnels

Documents opérationnels
 l'espace Business Class


Découvrir l'espace business class


 

 

 

Permissions | Informations sur le copyright | Aide

Un problème ? Un bug ? Un lien brisé ? Signalez-le. Merci.
Le magazine de la communication de crise et sensible  (c) 2017
Le magazine | Articles | PublicationsOutils de communication et de managementFormation  |
 Mémoires | Contacts | Press room | |  

Index thématique des articles et publications
Communication de crise
| Gestion de crise | Société, sociologie et crises | Cybercrises et Intelligence stratégique |  Tous les articles

Le magazine de la communication de crise et sensible
Editeur : Observatoire International des Crises

Déclaration CNIL n° 730674 -  Indicatif éditeur 2-916429

MOTS CLES - LE MAGAZINE DE LA COMMUNICATION DE CRISE ET SENSIBLE TRAITE DES SUJETS SUIVANTS :

Ce Magazine sur la communication est édité par l'Observatoire International des Crises
 

 

Vous êtes sur
Le magazine de la communication de crise et sensible - ISSN 2266-6575




Informations sur le copyright